Evènements

Jeudi 02 Février 2023 - 18:30

François Jeanneau

Retrouvons-nous autour de François Jeanneau pour la sortie, en vinyle et CD d’Une Bien Curieuse Planète, à l’origine produit par Jef Gilson sur son label Palm et réédité par Souffle Continu records.

Ce premier album en tant que leader (après un détour dans le monde de la pop avec Triangle) est enregistré en 1975, quelques mois après le « Watch Devil Go » de son vieil ami Jacques Thollot, avec peu ou prou le même casting : Jeanneau au sax donc, Jenny-Clark à la contrebasse et percussions, Lubat remplace Thollot aux fûts et Michel Gra     [...]

 

 

_

Soldes

 

_

La Boutique

boutique

20-22 rue Gerbier
75011 Paris
M° Philippe Auguste
M° Voltaire

Contactez-nous

 

_

Restez informés !

instagram   facebook

 

_

Newsletter






Prochain évènement

Jeudi 02 Février 2023 - 18:30  à la boutique

François Jeanneau

Retrouvons-nous autour de François Jeanneau pour la sortie, en vinyle et CD d’Une Bien Curieuse Planète, à l’origine produit par Jef Gilson sur son label Palm et réédité par Souffle Continu records.

Ce premier album en tant que leader (après un détour dans le monde de la pop avec Triangle) est enregistré en 1975, quelques mois après le « Watch Devil Go » de son vieil ami Jacques Thollot, avec peu ou prou le même casting : Jeanneau au sax donc, Jenny-Clark à la contrebasse et percussions, Lubat remplace Thollot aux fûts et Michel Grailler (débauché de chez Magma) est appelé en renfort pour ses sons de synthétiseurs complètement out of space. Commence alors un bien étrange voyage sur une bien étrange planète, aux confins du jazz expérimental et de l’avant-garde qui swingue. De 1960 à nos jours, de Georges Arvanitas à Laetitia Shériff, de Manu Dibango à « Mama » Béa Tékielski, tout le monde a voulu un jour avoir François Jeanneau à ses côtés. Il y a une raison à cela. Le souffleur est un formidable improvisateur, mais aussi un solide compositeur, et il en fait la démonstration dans ce disque avec par exemple le monumental « Droit d’Asile », le flippant « Theme For An Unknown Island » ou le coltranien « Mr J.C. For Ever ». Près d’un demi-siècle plus tard, la planète ne nous paraît toujours pas beaucoup plus familière. Et François Jeanneau est toujours aux avant-postes pour la visite guidée.
Jérôme « Kalcha » Simonneau

Né le 15 juin 1935 à Paris, François Jeanneau découvre le jazz à la faveur des concerts donnés par Charlie Parker dans la capitale en 1949. Il se décide à apprendre, largement par lui-même, le saxophone soprano (puis le ténor) après avoir étudié la flûte au conservatoire. S’exprimant d’abord dans un registre inspiré de Sidney Bechet dans des groupes de New Orleans (avec Raymond Fonsèque), il intègre en 1960 le quartet du batteur Mac-Kac qui joue tous les jours au Club St Germain, en alternance avec le trio de Martial Solal. Pendant deux ans, il a ainsi non seulement l’occasion de jouer avec le pianiste mais aussi de se confronter à certains solistes américains expatriés ou de passage dans la capitale française : ce sera sa véritable école, une expérience formatrice qui le distingue rapidement comme l’un des musiciens les plus prometteurs de sa génération. En 1962, il participe au disque Soul Jazz de Georges Arvanitas et se rend en compagnie d’Aldo Romano et Jean-François Jenny-Clarke en Finlande où, à l’écoute du groupe d’Archie Shepp et Bill Dixon, il a la révélation des nouveaux horizons dégagés par le free jazz. Il sera ainsi l’un des premiers à expérimenter dans cette voie en France, participant à quelques-uns des moments forts de cette période de création collective et d’affranchissement des règles. On le retrouve ainsi acteur de Enfin ! de Jef Gilson (1962-63) et de Free Jazz de François Tusques (1965), deux albums manifestes historiques de l’émergence d’une scène d’avant-garde en France qui fait écho aux préoccupations de Cecil Taylor, Ornette Coleman, Charles Mingus ou Sun Ra, à laquelle participent également Bernard Vitet, Jean-Louis Chautemps, Michel Portal, Beb Guérin, entre autres. Cette implication esthétique n’est pas sans résonner avec les événements de Mai 68. Le saxophoniste s’y révèle marqué par l’influence de Coltrane. Parallèlement, cependant, il demeure aussi actif comme musicien de studio et de variété.
Vincent Bessières

Echos futurs

Mercredi 15 février 2023 – 18:30

Nicole Mitchell

Rencontre animée par l’anthropologue Alexandre Pierrepont, enregistrée en public et diffusée en podcast sur La Plateforme.

En partenariat avec le festival Sons d’hiver.


Musicienne, compositrice, chef d’orchestre et éducatrice, Nicole Mitchell est sans doute mieux connue en tant que flûtiste. Elle a développé un langage d’improvisation unique et maintes fois récompensé (meilleur flûtiste de l’année par le Downbeat Magazine). Elle émerge de la scène musicale innovante de Chicago à la fin des années 90, notamment avec Maia et Shanta Nurullah dans Samana (le premier ensemble féminin de l’AACM), ainsi qu’en tant que membre de l’EXPANSE de David Boykin. Sa musique célèbre la culture afro-américaine contemporaine. Elle est la fondatrice de Black Earth Ensemble, Black Earth Strings, Sonic Projections et Ice Crystal, et compose pour des ensembles contemporains, tout en y incorporant l’improvisation et l’expression d’une esthétique personnelle. Ancienne première présidente de l’Association for the Advancement of Creative Musicians de Chicago, Nicole Mitchell a jouée avec Craig Taborn, Roscoe Mitchell, Joelle Léandre, Anthony Braxton, Geri Allen, George Lewis, Mark Dresser, Steve Coleman, Anthony Davis, Myra Melford, Bill Dixon, Muhal Richard Abrams, Rob Mazurek et Hamid Drake. Elle est également professeur de musique à l’Université de Virginie, après avoir enseigné à l’Université de Californie Irvine et à l’Université de Pittsburgh.

Lors de cette séance d’écoute, Nicole Mitchell reviendra sur son parcours et proposera quelques écoutes de son cru.
 

Echos d'hier

Vendredi 20 janvier 2023 – 18:30   Didier Petit - Guillaume Roy
À l’Est du Soleil.

Didier Petit - violoncelle.
Guillaume Roy - violon alto.

Retrouvons-nous autour de Didier Petit et de Guillaume Roy pour la sortie de leur disque en duo dans la collection in situ.


Depuis plus de 30 ans, Didier Petit et Guillaume Roy se sont retrouvés invités ensemble sur de très nombreux projets et chacun à leurs manières, ils p... Lire Evenement...

 

Vendredi 13 janvier 2023 – 18:30   Alexandra Grimal - Sakina Abdou
Retrouvons-nous autour d'Alexandra Grimal et de Sakina Abdou pour les sorties respectives de leur tout récent disque en solo.

Alexandra Grimal est compositrice, saxophoniste et chanteuse.
En résidence de compositeur à la Scène Nationale d’Orléans de 2015 à 2017, elle a créé en 2016 le trio kankū (Éric Echampard / Sylvain Daniel) et en 2017 la version concert de son opéra clandestin la vapeur au-dessu... Lire Evenement...

 

TOP 30 – 2022   TOP 30 + TOP 30 reissues/archives
Albums

KMRU & Aho Ssan – Limen (Subtext)
Moin – Paste (AD 93)
Kham Meslien - Fantomes... Futurs (Heavenly Sweetness)
Small Cruel Party - È Vago Fior Del Tempo (Ferns)
Oren Ambarchi – Shebang (Drag City)
Coby Sey – Conduit (AD 93)
Deathprod - Sow Your Gold In The White Foliated Earth (Smalltown Supersound)
Jac Berrocal - David Fenech - Vincent Epplay – Transcodex (Akuphone)
Metal Preyers - Shadow Swamps (Nye... Lire Evenement...

 

Jeudi 24 novembre 2022 - 18:30   Lina Filipovich
Retrouvons-nous autour de Lina Filipovich qui présentera son deuxième album qui poursuit ses expériences de déconstruction et de réappropriation à travers le recyclage, l’échantillonnage, le remontage et le reconditionnement d’œuvres déjà existantes.
Sept interprétations électroniques des pièces de compositeurs baroques (J.S. Bach, G. F. Handel, G. Frescobaldi, N. Carleton, F. Couperin), inspirées par les souvenirs de son expérience d’auditrice d... Lire Evenement...

 

Mardi 08 novembre 2022 - 18:30   Emmanuelle Parrenin
Retrouvons-nous autour d’Emmanuelle Parrenin pour les sorties respectives des disques : ‘’Maison Rose’’ (Extended Edition - FFL024X, à savoir seconde réédition du disque sorti à l’origine chez Ballon Noir en 1977, aujourd’hui réédité avec un 7’ (45rpm) - deux titres inédits, en vinyle et en CD) et ‘’Pérélandra’’ (compilation de bandes inédites avec Juan José Mosalini et Didier Malherbe entre autres, enregistrés entre 1978 – 1982, réédi... Lire Evenement...
 

 

string(8) "Destruct"